Frise historique sur la robotique

Timeline created by ANTOINEMAUR
  • Le canard de Vaucanson

    Le canard de Vaucanson
    C’est un canard mécanique en cuivre doré, capable de boire, de manger, de digérer et même de déféquer.
    Un mécanisme programmable lui permet également de cancaner et de barboter comme un véritable oiseau aquatique.
    Il a été fabriqué en 1738 par l'ingénieur grenoblois Jacques de Vaucanson (1709-1782).
  • Automate dessinateur-écrivain de Maillardet

    Automate dessinateur-écrivain de Maillardet
    Henri Maillardet, mécanicien-horloger suisse créa des automates-androïdes représentant des devins et magiciens.
    Parmi ces automates, fut réalisé en 1800, un dessinateur-écrivain. Ce dernier peut être admiré à l'institut Franklin de Philadelphie. Il réalise plusieurs dessins dont un navire et un temple chinois ainsi que des textes en anglais et français.
    En 1928, l'institut Franklin reçut cet automate en pièces détachées dans un piteux état sans en connaître son origine.
  • Le chien électrique de Hammond

    Le chien électrique de Hammond
    En 1915, les ingénieurs Hammond et Miessner conçoivent un chien électrique équipé d'un capteur qui le fait se diriger vers les sources lumineuses. Ils destinaient cette technologie à un usage militaire, afin que les missiles équipés de ce système visent les batteries anti-aériennes ennemies qui utilisaient des projecteurs la nuit*.
    Ce « chien » adapte son comportement en fonction des informations qu'il perçoit dans son environnement.
  • Tortue cybernétique

    Tortue cybernétique
    Les tortues cybernétiques ont été inventées en 1947 par un neurophysiologiste anglais William Grey Walter.
    Ses deux premières tortues Elmer et Elsie repéraient les sources de lumière de faibles intensités dans les environs et tournaient autour d’elles. Elles pouvaient contourner les obstacles et éviter les sources de lumière plus vives qui avaient pour effet de les brûler.
    Lorsque leurs batteries commençaient à faiblir, elles étaient attirées par une source lumineuse pour y prendre leur énergie
  • Unimate

    Unimate
    Le premier robot industriel naît officiellement en 1954 lorsque George Devol et Joseph Engelberger inventent le robot Unimate. Il s’agit là d’un bras articulé capable de transférer un objet d’un endroit à un autre et inspiré des téléopérateurs utilisés dans l’industrie nucléaire dans les années 1950 pour la manipulation d’éléments radioactifs.
    En 1961 le robot Unimate pointe pour la première fois à l’usine grâce à General Motors qui flaire son utilité et en adopte 66 exemplaires.
  • Shakey

    Shakey
    Le laboratoire « The Artificial Intelligence Center » du Stanford Research Institute (Californie)conçoit le premier robot mobile contrôlé par ordinateur en 1967.
    Shakey est équipé de différents capteurs :
    - une caméra ;
    - un télémètre qui lui permet de mesurer la distance le séparant des éléments qui l'entourent ;
    - des capteurs tactiles pour repérer les obstacles. Il peut déplacer des objets.
    Il est capable de transporter un objet d'une pièce à une autre.
  • Lunokhod 1

    Lunokhod 1
    L’astromobile Lunokhod 1 a été créé en 1970 par l’Union Soviétique.
    Il est le premier robot téléguidé depuis la Terre à s’être posé sur la Lune. Il est propulsé par 8 roues motrices et équipé de nombreux instruments (antenne conique et directionnelle, quatre caméras, appendices articulés, spectromètre à rayons X, télescope à rayons X, détecteurs de rayons cosmiques et réflecteurs laser).
  • Asimo

    Asimo
    ASIMO est un robot humanoïde développé par la firme japonaise Honda Motor et introduit au Robot Hall of Fame de Pittsburgh en 2000 comme étant le premier robot humanoïde capable de marcher de façon dynamique. ASIMO est un robot de recherche ; il n'est donc pas commercialisé.
    L'idée de base ayant mené à la naissance de l'humanoïde Asimo était de créer un robot qui puisse monter et descendre des escaliers et évoluer dans une pièce encombrée de meubles, comme un bureau ou un atelier.
  • Philae 1.2

    Philae 1.2
    Philae est un atterrisseur de l'Agence spatiale européenne transporté à quelque 510 millions de kilomètres de la Terre par la sonde spatiale Rosetta jusqu'à ce qu'il se pose sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko le 12 novembre 2014, plus de dix ans après avoir quitté la Terre.
    Il s'agit du premier atterrissage contrôlé sur un noyau cométaire. Ses instruments envoient les premières images jamais obtenues depuis la surface d'une comète.
  • CURIOSITY

    CURIOSITY
    Astromobile qui s'est posé sur Mars en août 2012. Sa mission est de:
    rechercher si un environnement favorable à l'apparition de la vie a existé, analyser le composition minéralogique, étudier la géologie de la zone explorée et collecter des données sur la météorologie et les radiations qui atteignent le sol de la planète.